L’Afrique aux Africains !

Related Articles

Les actuels dramatiques évènements de Côte d’Ivoire prouvent que la France a conservé son esprit colonisateur et utilise constamment en Afrique le faux prétexte de « protéger ses ressortissants » pour intervenir militairement. Les Etats Africains dans leur décolonisation qui reste à compléter, doivent donc faire en sorte que la France n’ait plus aucune excuse pour envoyer ses troupes.

La solution est simple : il faut que les « ressortissants français » retournent chez eux. Il ne s’agit pas ici de mener une politique raciste ou xénophobe … Mais, comme bien des pays puissants, par exemple le Japon, interdire aux citoyens Ivoiriens par exemple d’avoir la double nationalité. Offrir aux émigrés français un choix simple: « soit vous prenez la nationalité ivoirienne et abandonnez la nationalité française, soit vous repartez chez vous. » S’il n’y a plus que des Ivoiriens en Côte d’Ivoire, la France n’aura plus le prétexte de « protéger ses ressortissants » pour envoyer ses troupes. C’est la politique du Japon, je le rappelle, qui interdit à ses citoyens la double nationalité.

Enfin, rappelons que si dans un pays, une partie quelconque n’est pas d’accord avec le reste, une sécession est la solution non violente la meilleure, même si un référendum auprès des populations concernées  devait  prendre  place. La création de ce nouvel État permettrait à chacun de vivre en paix chez lui, comme cela a été fait avec la création du Pakistan dans le nord-ouest de l’Inde au départ des colonisateurs anglais.

Car de toutes les façons, les frontières artificielles définies par les pouvoirs colonisateurs sont totalement irréalistes et doivent être abandonnées par la création d’états nouveaux, respectant les différences ethniques et culturelles, unis au sein d’une confédération appelée Etats-Unis d’Afrique avec une  monnaie  unique : l’Afro comme je l’explique dans un texte précédent.

Mais les anciens pouvoirs colonisateurs souhaitent conserver les grands états artificiels qu’ils ont créés et dont ils peuvent plus facilement  contrôler,  directement  ou  indirectement,  la politique afin de pouvoir continuer de les piller par sociétés multinationales interposées, usant largement la corruption comme les récents scandales politico-financiers français l’ont prouvé.

Il faut que l’Afrique appartienne aux Africains, en particulier ses ressources qui continuent d’être pillées par les anciens pouvoirs coloniaux. L’Afrique aux Africains !

Paix et fraternité au peuple de Côte d’Ivoire qui doit pouvoir trouver par des moyens non violents tels que ceux expliqués ci-dessus une solution au drame actuel.

Valcourt, (Québec) CANADA, Mardi 28 janvier 57 aH. (2003)

More on this topic

Comments

Advertisment

L’université du bonheur 75AH (2020) de Kama à Odziba (Congo)

Informations à venir dans les prochains jours...

L’université du bonheur 74AH (2019) de Kama à Elohika (Burkina Faso)

Cette année comme chaque année, l'Université du bonheur est l'endroit où il faut être pour remettre en question son bonheur infini, ceci...

L’Université Du Bonheur – Congo Décembre 60aH – 2005

Les stages d’Afrique à Brazzaville au Congo ont certainement marqué un tournant dans la vie du Mouvement Raelien d’Afrique. Les stages de...

Popular stories