Raël exige que la prétendue dette des pays Africains soit remplacée par une dette 10 fois plus lourde des anciens pays colonisateurs

Related Articles

Dans le cadre de la célébration de la journée du souvenir de l’esclavage et de son abolition organisée au cours de ce mois de mai 2007, le Prophète RAËL, Fondateur et Leader spirituel du Mouvement Raëlien international et tous les Raëliens de Kama (nom authentique de l’Afrique) et de la Diaspora noire, réaffirment avec force la nécessité d’une demande de compensation financière ‘‘conséquente’’, et non pas ‘‘symbolique’’, pour les victimes de l’esclavagisme.

Le Prophète RAËL rappelle que les crimes contre l’Humanité sont reconnus comme imprescriptibles. Dans ce cas, les crimes de ceux qui ont tué des centaines de milliers d’Africains et réduit à l’esclavage des millions d’autres – il s’agit bien de crimes contre l’Humanité ! – doivent entraîner que les États qui s’en sont rendus coupables soient jugés pour ces crimes, et condamnés à payer des dommages conséquents aux descendants des victimes. Il est anormal que l’Allemagne continue de payer des dommages aux descendants des juifs victimes du nazisme et que les africains, eux, n’aient droit à aucune compensation. Les pays qui ont fait leur fortune sur cet acte ignoble qu’est l’esclavagisme ont l’obligation morale de payer des ‘‘dommages et intérêts’’ aux descendants des victimes.Le Prophète Raël soulignait à l’occasion de cette célébration que la demande de paiement de dommages des pays esclavagistes devrait être équivalente, au minimum, à dix fois la prétendue dette des pays africains.

Il rappelle aussi que les fortunes immenses qui se sont bâties sur ce trafic monstrueux devraient revenir en totalité aux descendants des victimes, accompagnées d’un dédommagement conséquent et que cette juste compensation devrait être exigée, autant des individus que des États, lesquels ont également tiré profit de ce commerce immonde. Les familles fortunées qui ont bâti leurs empires sur le coton, le café, le sucre, etc. à l’époque de l’esclavagisme, devraient voir leurs biens saisis en totalité et redistribués aux Noirs américains, qui sont les actuels descendants des esclaves pillés par les ancêtres des actuels possédants ; de même, la totalité de l’argent que les gouvernements ont encaissée grâce aux taxes énormes qu’ils ont prélevées sur les profits dus à l’esclavage, devrait aussi être redistribuée aux descendants des victimes de cet esclavage, augmentée d’intérêts conséquents.

Il faut rouvrir les livres d’histoires, et consulter les relevés de l’économie des grandes puissances ayant exercé la colonisation passée, pour voir le montant exact des fortunes engendrées par ce crime. Et les descendants des coupables de ces crimes devraient voir saisie toute leur fortune venant de ce passé criminel, comme c’est le cas pour les descendants des criminels nazis, car dans les deux cas, c’est de la même chose qu’il s’agit.

More on this topic

Comments

Advertisment

L’Université Du Bonheur – Congo Décembre 60aH – 2005

Les stages d’Afrique à Brazzaville au Congo ont certainement marqué un tournant dans la vie du Mouvement Raelien d’Afrique. Les stages de...

Raël au Congo Brazzaville

C’ est la première fois que je suis en Afrique un 13 Décembre, à moins que Taï ne me contredise. J’ ai...

Popular stories