Raël : Des enfants africains exécutés pour « sorcellerie », un autre crime de la colonisation

Related Articles

Dans le delta du Niger en l’Afrique occidentale, des milliers d’enfants subissent des cruautés intolérables des mains de soi-disant pasteurs chrétiens qui ont proclamé qu’ils étaient des sorciers.

Exploitant les craintes des personnes superstitieuses, ils offrent à prix fort des exorcismes durant lesquels ils torturent les enfants accusés et les tuent même parfois. Selon un récent documentaire produit par Channel 4 au Royaume-Uni, un homme d’Ibaka dans Akwa Ibom, qui s’appelle « l’évêque », a fait fortune en « exorcisant » des enfants, clamant qu’ils étaient possédés par le diable et qu’ils mangeaient de la chair humaine. Il a confié au journaliste de Dispatches qu’il avait tué « jusqu’à 110 personnes » identifiées comme sorcières.« Des centaines d’enfants tués au nom de dieu, c’est simplement insupportable », déclare Raël, chef du Mouvement Raëlien International. Aujourd’hui, dans un communiqué officiel, Raël a souligné que les racines d’une situation si horrible viennent de l’adoption, par les habitants de Kama (nom originel de l’Afrique), de la religion des colonisateurs. « En adoptant la religion de leurs colonisateurs, ils ont trahi leurs ancêtres » a-t-il commenté, poursuivant ainsi : « Que les Africains apostasient, qu’ils abjurent massivement une religion si affreuse, une religion qui pratique l’infanticide au nom d’un dieu, tout en exploitant la population avec ses pratiques superstitieuses ! »

« Les religions traditionnelles de Kama n’ont jamais été sanguinaires » dit Uriel Nawej, spécialiste de la culture africaine et évêque raëlien. Dans le passé, elles ont eu des pratiques religieuses pour aider ceux qu’elles croyaient « possédés », mais elles n’ont jamais tragiquement catalogué les enfants de sorciers, et n’ont jamais tué quiconque en le disant possédé par de mauvais esprits » a-t-il ajouté.

« Seule une religion barbare comme la religion chrétienne du colonisateur pouvait apporter une telle horrible pratique » a dit Raël. Les chrétiens se comportent d’une façon beaucoup plus primitive et barbare que les membres des populations primitives qu’ils prétendent civiliser ».

Le prophète Raël a exprimé son soutien à Sam Itauma qui gère le réseau « droits et réhabilitation des enfants » (CRARN), un abri et, à Eket, une école crée pour accueillir 150 enfants qui ont été déclarés  »possédés ».

More on this topic

Comments

Advertisment

Raël au Congo Brazzaville

C’ est la première fois que je suis en Afrique un 13 Décembre, à moins que Taï ne me contredise. J’ ai...

L’université du bonheur 71AH (2016) de Kama à Elohika (Burkina Faso)

Tous les ans, L'Université du Bonheur Raélienne est organisée partout dans le monde. C'est l'occasion d'y rencontrer des gens heureux, des Raéliens...

Popular stories