Les Canadiens doivent imiter les Néo-Zélandais qui ont offert une compensation territoriale à leurs peuples autochtones

Related Articles

Montréal, le 6 juillet 2008 – Afin de redonner la fierté à ses peuples autochtones, le Canada doit imiter les autorités néo-zélandaises qui viennent d’offrir une compensation territoriale de 176 000 hectares de forêt à sept tribus maories en guise de réparation des exactions commises par les Européens lors de la colonisation de ce pays.

« Les peuples autochtones du Canada doivent obtenir la même réparation que celle obtenue par les Maoris. Et il devrait en être de même pour les ‘Indiens’ des États-Unis, les ‘Aborigènes’ d’Australie et les Palestiniens », a fait valoir cette semaine RAEL, leader spirituel du Mouvement Raëlien.À la mi juin, ce dernier avait félicité le gouvernement Harper d’avoir fait un premier pas dans la bonne direction en offrant des excuses officielles aux anciens élèves des pensionnats indiens, lesquels ont été victimes de violence et d’abus sexuels et été contraints à l’assimilation par les autorités religieuses qui dirigeaient ces institutions.

Toutefois, le leader du Mouvement Raëlien avait signalé que ce geste était loin d’être suffisant. Le gouvernement canadien se doit d’offrir également du support matériel aux autochtones afin qu’ils puissent se réapproprier leurs cultures, leurs langues, leurs pratiques spirituelles. Et comme le recommande la Commission royale sur les peuples autochtones, leur offrir le matériel nécessaire à leur autonomie gouvernementale et leur restituer des terres qui leurs ont été prises par la tromperie.

« Les mots de veulent rien dire s’ils ne sont pas accompagnés de gestes concrets et de fonds suffisants pour réparer le mal qui a été fait.», avait-il signalé.

Finalement, rappelons que Raël encourage depuis de nombreuses années les peuples autochtones et aborigènes à revenir à leurs pratiques spirituelles indigènes, et de renoncer au christianisme, lequel leur a été inculqué de force par leurs persécuteurs.

More on this topic

Comments

Advertisment

Raël au Congo Brazzaville

C’ est la première fois que je suis en Afrique un 13 Décembre, à moins que Taï ne me contredise. J’ ai...

L’université du bonheur 75AH (2020) de Kama à Elohika (Burkina Faso)

Durant ses rencontres avec les Elohim, Rael a reçu des informations essentielles qui permettent de comprendre qui nous sommes et par voie...

Popular stories