La décolonisation de l’Afrique : Royaumes Unies de Kama, Monnaie et Armée Unique

Related Articles

La décolonisation de l’Afrique Par Skype,
Université du Bonheur Africaine,
17 août 74 aH, Okinawa, Japon

Amis de Kama, bonjour !

Qu’est-ce que je voulais vous dire à vous particulièrement aujourd’hui, et bien que mon coeur est toujours avec vous en Kama (Afrique). Toujours et plus que jamais.

Comme vous le savez j’ai nommé il y a deux jours, un nouveau guide honoraire en la personne du président du Ghana, qui a fait un travail fantastique, qui a repris, je pense qu’il a dû aller voir, sans doute, ou être informé de ce que j’avais lancé avec « Back to Kama », avec le « Retour vers Kama », puisqu’il l’a repris, puisqu’il donne maintenant le passeport et le visa immédiatement à tous les descendants d’esclaves qui vivent en Amérique ou dans n’importe quel autre pays pour venir au Ghana.

J’espère que tous les pays africains feront de même.

Le Ghana a accordé la citoyenneté à plus de 100 Afro-Américains et Afro-Caribéens dans le cadre de l’Année du retour

Il faut que les descendants d’esclaves puissent retrouver leurs racines, leurs origines, leurs terres ancestrales.

Samuel L. Jackson, célèbre acteur Américain, reçoit son passeport gabonais

C’est la seule chose qui permettra à leurs ancêtres qui sont vivants sur la planète des Elohim, ou des éternels de trouver du repos, de les voir revenir sur la terre où leurs ancêtres ont été kidnappés.

Car il n’y a pas d’autres mots. Et martyrisés, et tués d’une façon lamentable qui n’a toujours pas été dédommagée, mais je sais qu’il y a également et je m’en félicite, un mouvement aux « États-Unis », je ne dirais pas d’« Amérique », parce que le mot « Amérique » me dérange autant que le mot « Afrique ». Puisque ce sont des noms donnés par les colonisateurs. Il y a un mouvement pour le dédommagement des descendants d’esclaves ce qui serait plus que normal, à savoir qu’on leur donne des sommes très importantes qu’ils pourront ramener à Kama (Afrique), car il n’est pas question que l’Amérique profite des dédommagements de Kama (Afrique).

Pourquoi je dis : « Je n’aime pas le mot Amérique » ?

Vous savez qu’Amérique, ça a été donné à un continent que les Européens prétendent avoir découvert.

Non ! Ils ont juste découvert qu’ils ne savaient pas qu’il y en avait un !

Mais ils n’ont rien découvert du tout puisque le continent américain était là avant que Christophe Colomb ou Americo Vespucci aille en Amérique !

Donc ils disent : « On a découvert l’Amérique ! »

Comme, bien oui, oui, vous avez découvert que vous ne saviez pas que l’Amérique était là.

C’est très différent, et il y a eu dans le passé des navigateurs venant de Kama qui savaient très bien que l’Amérique était là que ce qu’on appelle l’Amérique, il y a un autre nom donné par les populations locales qui ont été victimes, tout comme les gens de Kama d’esclavage, d’abus, d’un génocide, puisque c’est environ 100 millions d’habitants d’Amérique du Nord et du Sud qui ont été persécutés et tués par les Européens du haut de leur supériorité, de leur complexe de supériorité qui ont envahi partout, puisqu’ils ont, je vous le rappelle et c’est important de le savoir.

Et c’est pour ça que je me réjouis que vous tissiez en Kama des liens de plus en plus forts avec la Chine, parce que, n’oubliez pas que les Européen ont colonisé la planète entière, ça veut dire l’Inde : vous savez que Gandhi s’est libéré dans la non violence des occupants anglais.

La Chine était occupée par les Anglais et les Français. Il ne faut pas que vous pensiez, il n’y a que Kama. Ça a été général, ça a été partout que s’est abattu ce que les Japonais appellent « la catastrophe blanche ».

Et c’est le mot, parce que il y avait eu un livre qui avait été publié « Le péril jaune » hein ?

Le péril jaune est défini à la fin du XIX e siècle comme le danger que les peuples d’Asie surpassent les Blancs et gouvernent le monde. 

Que les Français imaginaient, comme il y a de plus en plus de Chinois et qu’ils ont une intelligence extraordinaire, ils vont être ceux qui vont envahir le monde.

Parce que, ils voyaient ça à leur image, les blancs européens.

Et donc, nous on parlait de péril jaune, les Japonais en particulier, il y a un livre qui a été publié, parlent de la catastrophe blanche, c’est à dire, que tout d’un coup, qui a colonisé la planète entière, martyrisé, converti de force…

Alors, et bien, il est temps que toute cette vapeur soit renversée et il est temps, c’est pour ça que la Chine, c’est un immense espoir, la Chine et l’Inde.

Il faut que les habitants et les dirigeants de Kama et des Royaumes-Unis de Kama qui doivent venir très vite se tournent vers la Chine et vers l’Inde et laissent tomber tous les liens, je dis bien, laissent tomber tous les liens, avec les anciens colonisateurs.

Car il n’y a rien à espérer de ceux qui ont colonisé et esclavagisé, quelles que soient leurs promesses ne leur faites jamais confiance !

C’est un petit peu comme si des juifs faisaient confiance aux nazis tout à coup.

Non, ce que les Européens ont fait aux populations d’une autre couleur que blanche, c’est encore pire que ce qu’ont fait les nazis aux juifs.

C’est-à-dire que ce n’est pas 6 millions de juifs morts, là, c’est plus de 100 millions dans les Amériques, on ne sait pas combien en Asie, on ne sait pas exactement combien en Kama, alors, voilà !

Ceci dit je compte sur vous pour…Et je tiens à saluer particulièrement le roi qui est parmi vous, et tous les dignitaires de chefs de régions ou de villages qui sont parmi vous.

Il faut qu’il y ait un soulèvement en Afrique pour effacer toutes les traces de la colonisation. Je dis bien, toutes les traces.

Je suis désolé, je vous parle en français parce que malheureusement vous parlez français. Je dis bien : « malheureusement » car il faut que la… ce que les Français se gargarisent à appeler la Francophonie. Vous parlez français parce qu’il y a eu la colonisation ! Il faut rejeter, il faut vomir le français et je vous conseille d’apprendre l’anglais, si vous êtes en pays qui a été colonisé par les Français, de façon à rejeter même cet élément de la culture ou plutôt de l’inculture.

Et puis, si vous venez de pays anglophones apprenez le français, pour rejeter.

Mais le mieux, pour tous c’est que vous appreniez et c’est ma recommandation et faites-le, dites-le bien à vos enfants, apprenez le chinois !

Apprenez le chinois ! C’est 1,5 milliard d’humains hein ? C’est le futur. C’est le futur, et ils sont déjà en avance sur l’Amérique scientifiquement, militairement, politiquement, sur tous les plans.

Alors, donc, apprenez le chinois, demandez à vos enfants d’apprendre le chinois. Il faudrait qu’un jour Kama s’allie avec l’Inde et la Chine pour que plus jamais la catastrophe blanche n’affecte toutes ces régions.

Une petite anecdote qui va vous faire sourire : Les Français, je vous l’avais déjà raconté, mais il faut le redire, lorsqu’ils sont allés en Chine, avec les Anglais et c’est eux, avec un militaire français qui ont occupé Pékin, la capitale de la Chine.

Les Français, dont ce Général, évidemment la bouche pleine de la supériorité, de leur complexe de supériorité, Versailles, le plus beau château du monde, la culture française, bla-bla…Ils arrivent à Pékin et qu’est-ce qu’ils voient ? Ils voient un palais qui s’appelle Le palais d’été de l’empereur de Chine.

Pillage de l’ancien Palais d’Été par les troupes franco-britanniques en 1860 durant la seconde guerre de l’opium.

Et, bien sûr, ils rentrent. Le palais d’été de l’empereur de Chine, c’est 20 fois plus grand que Versailles. Donc, ils visitent c’est pas seulement la construction, mais il y a la culture partout, il y a des peintures infiniment plus belles que les peintures européennes, des sculptures, des tapisseries, des oeuvres d’art, partout.

Le Français il est choqué parce qu’il se rend compte de la médiocrité de sa culture à côté de la culture chinoise.

Donc, il ordonne de tout brûler. Le palais d’été de Pékin a brûlé pendant 2 mois, tellement il était grand.

Car ils ne voulaient pas qu’il reste de traces de la supériorité culturelle de la Chine.

Et bien ! pour Kama c’est la même chose c’est exactement la même chose, il faut que votre révolution comme le disait le grand Mao Tse Tung, elle n’est pas politique.

La révolution politique ou le… comment dirais-je ? La fin du colonialisme politique c’est des frontières qui ont été tracées par des gens, c’est pas des habitants de Kama qui ont dessiné les frontières et les États.

Le partage de l’Afrique désigne le processus de compétition territoriale entre les puissances européennes en Afrique, partie du mouvement général de colonisation de la fin du xixe siècle (principalement entre 1880 et la Première Guerre mondiale). Les deux principaux pays européens concernés étaient la France et le Royaume-Uni. L’Allemagne, l’Italie, le Portugal, la Belgique et l’Espagne y ont aussi participé, mais de façon moins importante et souvent plus tardive.

Et puis ils ont mis en place des présidents, vous connaissez dont le premier souci est de prendre de l’argent et d’aller le placer en Suisse, ou sur des comptes dans les îles des Caraïbes. Ils vous volent, et ils se servent de pantins, mis en place pour continuer de vous voler.

La véritable décolonisation, elle est culturelle, ce que Mao Tse Tung avait très bien compris.

Elle est culturelle, ça veut dire : retour à la langue de vos ancêtres ou adoption d’une langue internationale oui, le chinois ! Qui est fantastique, qui est une langue fantastique.

L’habillement, et je suis très heureux de voir que beaucoup de gens parmi vous, personne parmi vous n’a de costume-cravate, super ! C’est l’abandon, je suis toujours triste, quand je vois des représentants des pays de Kama se présenter pour des discours à l’O.N.U. avec un costume-cravate ! C’est une honte pour vos ancêtres de voir ça. C’est…Donc, vestimentaire, ça parait des détails c’est très important.

La décolonisation religieuse, évidemment, et là les raéliens, vous êtes à l’avant-poste.Tout comme l’a très bien dit Uriel, qui, je crois, est parmi vous : « un Africain, un habitant de Kama chrétien, est un traitre à la mémoire de ses ancêtres« .

Vos ancêtres pleurent quand ils voient leurs descendants aller à l’église ou à la mosquée, c’est pareil. C’est des religions, des gens qui vous ont colonisés. Alors on peut dire : « Oui, mais la colonisation, c’est le passé. Non ! Elle est toujours là.

Il y a des armées françaises dans tous les pays francophones d’Afrique ! Mais comment est-ce accepté ? Est-ce qu’il y a une armée africaine, en France ?

Ils parlent de protection des ressortissants locaux. Je suis désolé, est-ce qu’il y a beaucoup de ressortissants locaux français qui sont attaqués en Afrique ? À ma connaissance, il n’y en a presque pas.

Par contre, des noirs qui se font attaquer à Paris ça n’arrête pas ! Y’a-t-il une armées des militaires de Côte d’Ivoire ou du Burkina Faso qui sont là pour protéger les noirs ? Absolument pas.

Ce sont des armées d’occupation et dès que des dirigeants commencent à se révolter contre les frontières qui existent, à se révolter contre le franc CFA, qui est quand même incroyable !

Le pan-africaniste et activiste Kémi Seba brûle le Franc CFA à la Place de l’Obélisque.

Je vous aime et ça me fait de la peine de parler à des esclaves parce que vous êtes des esclaves aussi longtemps qu’il y a le franc CFA, vous êtes en esclavage.

C’est plus des chaînes, c’est plus des bateaux qui vous transportent c’est votre argent ! C’est absolument incroyable !

Vous travaillez, vous générez des biens et les maîtres vous donnent une monnaie d’esclaves, qui est le franc CFA.

Alors moi, je rêve de pouvoir, un jour voir la monnaie africaine qui peut-être s’appellera le Kamo ou un autre nom, ce n’est pas très important, mais une monnaie africaine que vous battrez, on appelle ça battre la monnaie, que vous créerez vous-même, et la fin de toutes les frontières, à l’intérieur de l’Afrique, des libres échanges, une circulation des personnes et des biens entre les états d’Afrique. Un… comment dirais-je, une restructuration de l’Afrique en royaumes, tels qu’ils étaient avant la colonisation !

ll n’y a aucune raison pour qu’il y ait des frontières qui ont été tracées par des gens qui ne sont pas de chez vous !

Comment se fait-il ?

C’est à vous de les tracer ces frontières c’est à vous de choisir votre monnaie, de choisir votre langue.

Alors, vous voyez, il y a beaucoup de choses à faire et même si j’ai bientôt 73 ans, jusqu’à mon dernier souffle je serai de votre côté et je serai révolutionnaire.

Vive Kama ! Vive la population africaine !

À bientôt

More on this topic

Comments

Advertisment

Humilité, la qualité la plus importante.

C’est la science qui est importante. Tout comme vos pauvres ancêtres ont été dominés par les Blancs parce qu'eux avaient su maîtriser...

L’Université Du Bonheur – Congo Décembre 60aH – 2005

Les stages d’Afrique à Brazzaville au Congo ont certainement marqué un tournant dans la vie du Mouvement Raelien d’Afrique. Les stages de...

L’université du bonheur 74AH (2019) de Kama à Elohika (Burkina Faso)

Cette année comme chaque année, l'Université du bonheur est l'endroit où il faut être pour remettre en question son bonheur infini, ceci...

Popular stories